Le pouvoir de la chanson

Si vous l’envie vous prend de percer les mystères du langage, vous comprendrez vite qu’il s’agit d’un sujet plutôt compliqué avec de nombreux aspects qui s’entrecoupent à certains endroits, mais qui se séparent en des objets complètement séparés. Il ne fait aucun doute qu’il existe, de nos jours, même parmi les cercles scientifiques et universitaires, de nombreuses perspectives qui s’avèrent complètement différentes les unes des autres. Dans cet état d’anarchie intellectuelle, les découvertes linguistiques faites de manière aléatoire trouvent des applications pratiques dans la plupart des champs sans rapport les uns avec les autres.

De la cybernétique à la communication entre espèces, les applications pratiques des découvertes linguistiques ont un impact quotidien sur la société, beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer. Et pourtant, la linguistique reste inconnue à la plupart d’entre nous alors que des matières beaucoup plus abstraites, telles que la physique, les mathématiques ou encore la psychologie sont plus facilement compréhensibles par la psyché collective, la connaissance déroule son papyrus vers les échelons les plus bas de la pyramide de l’éducation.

Cela ne veut pas dire que les professeurs des écoles maternelles et des lycées, qui ont enseigné pendant toute leur vie, sont incapables de trouver de merveilleuses idées ou des applications par eux-mêmes. Bien au contraire, lorsque ces professeurs se retrouvent face à une classe de 34 élèves peinant déjà à s’exprimer dans leur propre langue et auxquels ils doivent enseigner une autre langue, ils doivent bien s’efforcer de trouver des idées, et vite.

Dans un tel contexte d’apprentissage de la langue, où les étudiants possèdent un petit bagage culturel à partir duquel construire leur connaissance, les activités ludiques semblent constituer la panacée. De nos jours, les professeurs doivent associer l’acquisition de la langue à des jeux, des chansons. Qu’est-ce que cela a à voir avec les théories et diagrammes des prestigieuses universités ?

Eh bien, vous serez surpris d’apprendre la multitude de points communs. Les jeux ainsi que les théories dont ils ont fait l’objet ont suscité l’intérêt des scientifiques dans des domaines tels que les mathématiques et l’informatique. Les jeux sont basés sur des règles beaucoup plus simples que le chaos de la vie normale et sont donc plus proches des abstractions représentées par la méthode mathématique. De l’autre côté, la recherché abstraite donne souvent lieu à des applications pratiques inattendues.

Nous sommes tous conscients du pouvoir ludique de la chanson et de la danse sur nous. Il s’agit de deux activités uniques qui nous permettent d’exprimer nos émotions et nos sentiments, libérant une énergie psychique incroyable. Plus précisément, la chanson est la plus proche de la parole, constituant ainsi la méthode idéale pour explorer et apprendre une langue. Tout comme la poésie, la chanson puise sa puissance dans ses rimes magiques, un art que les auteurs et chanteurs de ballades possèdent depuis la nuit des temps.

En apprenant les chansons d’un endroit, on se sent plus proche de lui, car l’on se concentre sur les rimes comme une porte d’entrée à la morphologie de la langue. N’est-ce pas formidable, surtout lorsqu’il s’agit de lire, d’épeler et de prononcer ?

Les défauts de la prononciation anglaise ont toujours fait beaucoup de bruit. Certains écrivains sont même allés jusqu’à la définir comme « phonologique » afin d’effacer les complexités extraordinaires, alors que le dramaturge irlandais George Bernard Shaw utilisa le terme « terrible ». Dans tous les cas, on commence par se concentrer sur la langue parlée, puis au travers des joies que procure la chanson, on amène l’étudiant à identifier le schéma des rimes dans le texte accompagnant les paroles. C’est ainsi qu’on parvient à résoudre un problème existentiel posé par l’orthographe de la langue anglaise tout en obtenant une meilleure lecture et prononciation.

Originally posted 2014-04-07 10:00:21.

Post A Comment