Blog

L’engouement pour les langues asiatiques

Les étudiants sont de plus en plus intéressés par l’apprentissage d’une langue rare, ce qui est souvent le fruit d’une passion ou d’un motif économique. Nous avons décidé de nous pencher plus précisément sur trois langues : le chinois, le japonais et le coréen qui connaissent un franc succès dans notre système d’éducation.

Commençons avec le chinois dont le nombre d’élèves apprenants a explosé en 10 ans : la période 2012-2013 a recensé un nombre total de 33 556 élèves, soit une hausse de 13 % par rapport à la période précédente (selon « L’État de l’enseignement du chinois en 2012-2013 »). On se rend donc bien compte qu’il ne s’agit pas d’un effet de mode : outre la fascination pour cette langue exotique et pour cette écriture qui renferme mille mystères, l’enthousiasme des jeunes est également à attribuer à la foule d’opportunités professionnelles qu’offre cette langue. En effet, il s’agit depuis 2006, du premier exportateur mondial mais également du 2èmepays en termes de publications scientifiques, ce qui nous confirme que la Chine est bel est bien la langue de l’avenir.

En ce qui concerne le japonais, cette langue connut un véritable essor à partir des années 1980, lorsque la mondialisation a commencé à se faire ressentir. C’est également au cours de cette période que le pays devint la deuxième puissance économique mondiale. Avec ce nouveau statut, le monde entier prit conscience de l’ultra-modernité japonaise : le pays du soleil levant est un véritable expert dans les technologies de pointe, la robotique, etc. On comprend donc tout à fait l’engouement des jeunes attirés par un tel pays qui leur permettra d’exceller dans les technologies à l’avant-garde.

Mais ce n’est pas tout, grâce à la mise en place d’un politique extérieure axée sur les arts, la littérature, le Japon a diffusé sa culture populaire qui a fait mouche auprès des jeunes : jeux vidéo, dessins animés mangas, mode vestimentaire attirent de plus en plus de personnes.

 Enfin, nous finirons avec le coréen qui connaît un essor relativement récent du fait de la K-pop, du Gangnam Style. D’après le Centre culturel coréen à Paris, la France compte aujourd’hui entre 1200 à 1300 étudiants en coréen alors qu’ils étaient seulement 500 quatre ans auparavant. Là aussi, les étudiants sont attirés par les entreprises de pointe telles que Samsung, LG, Hyundai…

 C’est vrai, les langues asiatiques ouvrent de nombreuses portes dans le monde professionnel, mais permettent également à celui qui les apprend d’être plus réceptif à l’égard de cultures totalement différentes de la sienne.

Originally posted 2014-02-13 10:00:57.

Post A Comment