L’ANGLAIS : LANGUE INTERNATIONALE OU « LANGUE DU MONDE » ?

On m’a plusieurs fois posé la question : « Mais pourquoi veux-tu étudier les langues étrangères alors que le monde entier parle déjà anglais » ? C’est vrai, nul ne peut nier que l’anglais est une langue parlée à l’échelle mondiale, mais n’oublions pas qu’elle a été influencée par d’autres langues, des parlers africains au japonais. Alors, je me demande s’il est vraiment exact de définir l’anglais comme une « langue internationale » alors que son vocabulaire affiche les traces de nombreuses influences étrangères ?

Le Royaume-Uni est connu en raison de son passé turbulent lié à l’Empire colonial ; la création de la Compagnie des Indes a permis à l’Empire Britannique de se développer dans les pays asiatiques, essentiellement en Inde et en Chine (grâce au commerce de l’opium pour ce dernier). Sous le régime impérialiste, la Grande-Bretagne connut une expansion en Australie, au Canada, en Jamaïquedans les Caraïbes ainsi qu’en Afrique : ce phénomène eut une influence considérable sur la langue parlée dans les pays en question. Certains ont même adopté l’anglais comme langue officielle (Afrique du Sud et Canada). Certaines écoles de pays africains (Niger et Sénégal) ont rendu obligatoire l’enseignement de l’anglais, attestant de l’impérialisme britannique faisant de l’anglais la langue la plus parlée de nos jours.

Mais l’anglais n’a pas été la seule langue capable d’influencer les langues parlées dans les autres pays.

Avec l’invasion normande de 1066, la langue anglaise accueillit 10 000 mots français. À l’heure actuelle, environ 30 % des mots constituant le vocabulaire anglais sont des emprunts à la langue française, et plus particulièrement dans le secteur architectonique :

  • aisle = couloir, nef
  • arch = arc
  • vault = voûte
  • terrace = terrasse,

artistique :

  •  surrealism = surréalisme
  • impressionism = impressionnisme
  • fauvism = fauvisme
  • art nouveau
  • collage
  • grisaille

gastronomique :

  • soufflé
  • croissant
  • gateaux
  • marmalade = marmelade
  • casserole

historique :

  • homage = hommage
  • liege = seigneur
  • peasant = paysant

et même dans la langue moderne :

  • money = monnaie
  • bottle = bouteille
  • chair = chaise
  • road = route
  • bicycle = bicyclette

Mais ce n’est pas tout : de nombreuses autres langues ont contribué à l’enrichissement du vocabulaire anglais. En effet, l’anglais regorge d’emprunts linguistiques originaires de plus de 50 pays du monde entier. Un emprunt linguistique est un mot hérité directement d’une autre langue, sans modification de genre et ne remplace aucun mot existant déjà dans la langue établie, mais sert à introduire un nouveau concept ou une idée étrangère. Juste pour vous donner quelques exemples, c’est précisément à partir de l’époque coloniale qu’ont été insérées dans la langue anglaise des mots d’origine indienne, tels que :

  • bungalow = bungalow, habitation typique sur un seul plan
  • cot = hamac
  • shampoo = de l’hindi champna = masser
  • thug  = criminel (des bandes indiennes de brigands et d’assassins)
  • punch = boisson typique
  • khaki = type de couleur
  • jhodpur =pantalons de la chevalerie ou un type précis de bottes

Viennent ensuite les mots d’origine africaine :

  • mambo = danse d’origine cubaine dont le mot dérive des populations Bantu de l’actuelle République Démocratique du Congo
  • zebra = zèbre
  • chimpanzee = chimpanzé

L’espagnol a quant à lui donné guerrillagalleon (galion), mosquito (moustique), tandis que l’apport italien transparaît surtout dans le domaine musical et culinaire (allegro, tempo, adagio, piano, pasta, pizza, cappuccino). À partir du Vème siècle ap. J-C, des mots issus du danois et du norvégien firent leur apparition : bag, dieknife, skirt, husband, want, get, egg.
Tous ces termes tendent appartenir à des champs spécifiques à la culture d’origine du pays, il existe tout de même quelques exceptions :

  • mots philosophiques : grec ;
  • termes scientifiques : latin (en effet, 60 % des mots anglais dérivent du latin)
  • termes relatifs à la danse sont souvent d’origine française, tandis que les termes musicaux se réfèrent souvent à la langue italienne.

Mais si vous pensez que cela facilite le travail du traducteur, ce n’est pas le cas du tout…  bien au contraire !

Certains mots empruntés voient leur signification modifiée dans la langue d’arrivée.
Par exemple, le mot handy qui en anglais signifie « utilepratique », est utilisé pour désigner le téléphone portable en allemand. Autre exemple : wok, qui en anglais et en italien est entré dans la langue commune pour désigner un type de poêle particulier, en espagnol argentin, il se réfère aux campings.

 

Ainsi, l’anglais est véritablement une langue internationale qui joue un rôle fondamental pour faciliter les échanges commerciaux, mais pouvons-nous dire qu’elle appartient à quelqu’un en particulier ? De nos jours, il est beaucoup plus fréquent de voir deux personnes dont la langue maternelle n’est pas l’anglais parlant anglais que l’inverse. Par ailleurs, l’anglais n’est pas seulement la langue officielle du Royaume-Uni, elle est aussi celle de la Barbade, de la Jamaïque, de la Nouvelle-Zélande, et se compose d’une grande variété de mots issus d’autres langues.

Alors pour revenir à ma question de départ, c’est probablement pour cette raison que j’ai commencé à étudier les langues. Même si je serais capable de parler anglais partout, la dette de l’anglais envers les autres langues est évidente : elles lui ont permis d’évoluer et de s’enrichir avec l’introduction de nouvelles idées dans la culture anglo-saxonne. Le fait est que cela n’aurait jamais eu lieu si l’objectif poursuivi n’avait pas été le contact initial et la communication internationale avec les autres pays. Cela nous montre bien comment la langue n’est pas seulement un moyen de transmettre des informations, mais construit une grande part de la culture d’un pays, de son histoire et des changements sociaux. En étudiant une langue, non seulement j’apprends à communiquer avec les personnes, mais j’enrichis également mon bagage avec des connaissances plus approfondies sur la complexité d’une culture complètement nouvelle pour moi et qui comprend des aspects culturels, artistiques, politiques, et bien plus encore.

Originally posted 2014-05-19 10:00:55.

Post A Comment