Le PDF mis à nu

En tant que collaborateur de Studio Moretto, je reçois tous les jours des demandes pour réaliser des projets de localisation qui incluent souvent la PAO de fichiers PDF.

Un PDF (Portable Format Document) est un fichier de stockage électronique de documents qui possède des caractéristiques très intéressantes, parmi lesquelles :

  • Fiable – En utilisant des fichiers PDF pour transmettre des informations, il n’est pas nécessaire de se soucier de savoir si les destinataires disposent du logiciel utilisé pour créer le document original. Ce format permet ainsi de se concentrer sur le plus important : l’échange d’idées et d’informations.
  • Multi-plate-forme – Il est possible de consulter et interagir (dans une certaine limite) avec les fichiers PDF sous pratiquement n’importe quelle plate-forme, y compris Windows®, Mac OS et plates-formes mobiles comme Android ™ et iOS pour iPhone et iPad.
  • Sûr – Il est possible de chiffrer un document PDF afin de protéger son contenu et d’apposer une signature numérique.
  • Facile à créer – La création de fichiers PDF peut se faire grâce à diverses applications permettant d’exporter un document vers ce format.
  • Facile à ouvrir – Plusieurs applications permettent d’ouvrir les fichiers PDF, notamment le logiciel Adobe Reader gratuit.

Nous pourrions citer bien d’autres caractéristiques positives, mais il est aussi essentiel d’évoquer et comprendre les limites que présente un PDF.

Être en possession d’un fichier PDF ne nous garantit pas les fonctionnalités suivantes :

  • Éditer – Prenons par exemple un simple document récupéré grâce à un scanner. Acrobat Pro dispose d’un outil ROC (Reconnaissance Optique de Caractères) puissant, qui fonctionne très bien à condition que le document soit de bonne qualité, ce qui n’est pas toujours le cas. Le problème se pose également avec les images.
  • Exporter – Il existe différentes possibilités pour Enregistrer sous, mais celles-ci présentent des contraintes de différentes natures selon le type de PDF :
  • Enregistrer sous
    • Image (JPEG, TIFF, PNG) – Généralement, la définition de l’image diminuera. Si les images contiennent du texte, celui-ci ne sera pas éditable.
    • Microsoft Word – Tout dépend du type de fichier que nous possédons. Par exemple, s’il s’agit d’un document très simple, composé d’une seule colonne, sans en-tête ni pied de page, l’exportation comme document Word est parfaitement recommandée. Mais si le fichier comprend deux colonnes, des tableaux, images, sous-titres, etc., l’exportation pourra créer un fichier avec lequel il nous sera impossible de travailler, aussi bien au niveau de la traduction que de la PAO. En effet, celui-ci pourra présenter divers problèmes : segmentation erronée de phrases, création d’une infinité de sections, textes reconnus comme images, etc.
    • Feuille de calcul (Microsoft Excel, Feuille de calcul XML 2003) – Cette approche fonctionne très bien seulement s’il s’agit de tableaux. Ce format ne sera pas pertinent pour les autres types de document.

Options supplémentaires

PostScript, qui présente les mêmes limites que l’option Image.

RTF, qui présente les mêmes limites que l’option Microsoft Word.

Texte, qui présente les mêmes limites que l’option Word. Néanmoins, cette solution peut être intéressante si nous nous intéressons uniquement au texte sans formatage.

En conclusion, chaque programme ou type de fichier présente ses avantages et ses inconvénients, c’est pourquoi, il est important de connaître ceux des fichiers PDF.

Quand nous demandons au client les fichiers source qui ont permis de créer le PDF, et que celui-ci m’envoie à nouveau le même PDF, objectant qu’il s’agit du fichier source, je me rends compte que nous avons un problème de communication ou de méconnaissance.

Le format PDF est souvent considéré comme la solution en termes de documentation en général. Cela est valide si notre axe de développement se conclut par la publication du document au format souhaité (PDF, WEB, impression ou autre).

Mais, si nous n’avons pas considéré, dans notre ligne de développement, que notre document doit être traduit dans d’autres langues, il est certain que des problèmes surviendront.

Post A Comment