Linguistique informatique

Prenons comme point de départ la définition du dictionnaire de l’Académie française du terme linguistique Science ayant pour objet le langage, les langues dans leurs manifestations, leurs structures, leur évolution.

Cette définition parait presque trop simple, mais elle est, en réalité, bien plus profonde. En effet, le langage est l’un des éléments culturels qui caractérise le développement de l’humanité.

Par conséquent, la linguistique informatique peut être définie comme l’application des méthodes de l’intelligence artificielle pour traiter les questions linguistiques. En d’autres termes, c’est un domaine interdisciplinaire dans lequel interviennent des linguistes, des spécialistes en informatique, des spécialistes en logique, etc.

La linguistique informatique est apparue aux États-Unis dans les années 1950 et a pour objectif de faire en sorte qu’un ordinateur puisse traduire automatiquement des textes (certains affirment que la finalité était de pouvoir déchiffrer les codes de communication du bloc communiste). Ce concept s’est consolidé entre 1960 et 1980, grâce au fort développement de l’informatique au cours de cette période. Les résultats obtenus au cours de la première phase ont été peu et clairement insatisfaisants, provoquant l’arrêt des financements. Il a été suggéré que ce soient les universités (américaines et européennes), au sein de leurs Instituts de Linguistique, qui se chargent de poursuivre le développement de ces projets. Actuellement, la recherche dans ce domaine se poursuit et les entreprises de développement de logiciels ont commencé à explorer ce secteur, constatant qu’il s’agit d’une niche importante pour le développement économique et informatique. Il en résulte que l’objectif initial a été presque atteint : il suffit d’insérer une phrase dans un traducteur automatique en ligne pour s’apercevoir qu’il est possible d’en obtenir la traduction dans une infinité de langues en un seul clic. Toutefois, ces outils ne peuvent toujours pas être aussi précis que le cerveau d’un traducteur professionnel.

La linguistique informatique a beaucoup d’applications, parmi lesquelles :

Analyseur syntaxique

Un analyseur syntaxique (parser en anglais) est l’un des éléments d’un compilateur qui transforme une entrée en un arbre de dérivation. Sa fonction est de contrôler la syntaxe.

Analyseur morphologique

C’est un programme qui permet de déterminer la forme, la classe ou la catégorie grammaticale de chaque terme d’une phrase.

Aligneur

Il s’agit d’un programme qui, à partir de documents textes en deux langues différentes, lie des segments plus petits d’une langue à une autre.

Corpus linguistique

C’est un ensemble d’exemples réels de l’usage d’une langue, sélectionnés et ordonnés selon des critères linguistiques explicites, afin d’être utilisés comme échantillons de cette langue.

Banque terminologique

Il s’agit d’outils de consultation de termes spécialisés dans des domaines tels que la physique, la linguistique, etc.

Correcteur orthographique

C’est un programme utilisé pour analyser des textes afin de détecter et de corriger, de manière automatique ou manuelle, les erreurs orthographiques.

Les applications mentionnées sont utilisées par les actuels outils de TAO et les traducteurs automatiques, qui font partie de l’évolution de la linguistique informatique.

Originally posted 2015-10-01 12:00:34.

Post A Comment