Les origines de la langue suédoise

Le suédois est une langue indo-européenne appartenant au groupe des langues germaniques septentrionales et dérivant du vieux norrois, tout comme le danois, le norvégien et l’islandais.
La langue suédoise commença à se différencier des autres langues entre le IXe et XIIe siècle, lorsqu’elle s’écrivait encore avec les runes. Par la suite, l’affirmation de l’Église catholique (en 1225) s’accompagna de l’introduction de l’alphabet latin qui comporta l’arrivée de toute une série de termes dérivant du gréco-latin et du latin tandis que la création de la Ligue hanséatique favorisa le commerce et donc, les échanges linguistiques et les contaminations terminologiques avec les populations allemandes et hollandaises.
À l’origine, le vieux suédois était plus complexe que le suédois moderne : il possédait quatre cas (nominatif, génitif, datif et accusatif) et trois genres (masculin, féminin et neutre) ; plus tard, les cas se réduisirent à deux (nominatif et accusatif) et le genre neutre disparut. Aujourd’hui, les cas sont même tombés en désuétude.

Le suédois d'aujourd'hui

À l’heure actuelle, le suédois est la langue officielle de la Suède et de certaines régions de la Finlande (sur les îles Åland et dans l’Ostrobotnie). Elle n’a obtenu le statut de langue officielle de la Suède qu’à partir du 1er septembre 2009 ; avant cette date, elle ne l’était que dans les faits. Le suédois moderne est une langue encore assez fragmentée, même au sein de la Suède : elle présente en effet de nombreuses variantes dialectales mutuellement intelligibles parlées par les classes les plus populaires ; ces formes dialectales sont toutefois en voie de disparition, même si les autorités encouragent leur étude en vue de leur préservation. Le suédois parlé dans la région finlandaise de l’Ostrobotnie est quasiment incompréhensible pour les Suédois, contrairement à celui utilisé sur les îles Åland qui ressemble, en de nombreux points, au suédois standard.

Curiosités à propos du suédois

Le suédois ressemble beaucoup aux autres langues scandinaves (comme le norvégien) aussi bien du point de vue grammatical que lexical, à tel point que les Suédois parviennent à comprendre la langue parlée par un Norvégien ; les différences entre les deux langues portent essentiellement sur l’orthographe et la prononciation (auxquelles il convient d’ajouter des différences lexicales) et sont minimes ; des facteurs culturels et historiques ont toutefois conduit les deux langues à se distinguer dans le temps.

Traduire en suédois

Devenue membre de l’Union européenne dès 1995, la Suède est un pays extrêmement avancé du point de vue technologique et de la qualité de vie, se hissant parmi les 20 premières économies les plus stables du monde.
Cela fait maintenant plusieurs années que l’Italie entretient d’excellentes relations avec la Suède, aussi bien en ce qui concerne la présence d’industries italiennes à l’étranger que pour les flux touristiques qui, chaque année, attirent un grand nombre de visiteurs sur notre territoire.

C’est ainsi que la langue suédoise est devenue une composante de notre travail mensuel, devenant la première langue scandinave de SMG, aux côtés du danois, en termes du volume de traductions techniques et de services d’interprétariat fournis.

DEMANDER UN

DEVIS

Veuillez remplir les champs du formulaire ci-dessous pour faire une demande de devis auprès de nos bureaux. Notre personnel sera ravi de répondre à votre demande dans les plus brefs délais.

Les champs marqués du symbole « * » sont obligatoires.

Drop a file here or click to upload Choisir le fichier
Maximum upload size: 67.11MB