Les origines du finnois

Le finnois est une langue ouralienne appartenant à la famille des langues finno-ougriennes (qui comprend également le hongrois et l’estonien) qui a subi des influences anglaises, allemandes et slaves.
Il s’agit d’une langue très ancienne qui dérive de la langue same et qui en l’espace d’un demi-millénaire (de 1500 à 1000 av. J-C environ) se scinda en deux pour former les langues sames et les langues proto-finnoises. Cependant, les premiers témoignages d’une forme écrite de la langue same remontent à 1500 ap.J-C et attestent d’un système d’écriture basé sur le modèle latin, allemand et suédois.

Caractéristiques grammaticales et lexicales

La langue finlandaise est une langue agglutinante qui n'établit aucune distinction de genre (même si elle différencie le nombre entre le singulier et le pluriel), mais présente pas moins de quinze cas !

nominatif :

exprime le sujet ;

 

accusatif :

exprime le complément d’objet ;

 

génitif :

exprime le complément de nom ;

 

partitif :

exprime la partialité ou le manque de résultat. Il est souvent utilisé pour exprimer des identités inconnues ;

 

inessif :

exprime le complément d’état dans un lieu fermé ;

 

élatif :

exprime le complément de mouvement depuis un lieu fermé ou l’origine ;

 

illatif :

exprime le complément de mouvement vers un lieu fermé ;

 

adessif :

exprime le complément d’état dans un lieu fermé, le complément de moyen ou de manière ;

ablatif :

exprime le complément de mouvement depuis un lieu extérieur ;

 

allatif :

exprime le complément de mouvement vers un lieu extérieur ou le complément d’objet indirect ;

 

essif :

exprime une condition d’existence temporaire ;

 

translatif :

exprime l’état ou la qualité d’une personne ou d’une chose survenue par transformation ;

 

instructif :

exprime le complément de moyen ;

 

comitatif :

exprime le complément d’accompagnement ;

abessif :

exprime l’absence de quelque chose.

Au début, la langue présentait beaucoup de néologismes résultant de langues étrangères (comme le russe et le suédois) qui ont ensuite été remplacés par des mots créés par des termes qui existaient déjà en finnois : par exemple, le mot « téléphone » se dit puhelin qui dérive du mot puhel (« parler »). À l’heure actuelle, la langue n’a pas subi de grands changements par rapport à ses versions les plus anciennes.

Le finnois d'aujourd'hui

Le finnois est parlé en Finlande, ainsi que dans certaines régions de la Suède, avec quelques variations : par exemple, dans la région du Tornedalen, on parle le meänkieli (ce qui signifie « notre langue ») qui ressemble beaucoup au finnois standard.

Même si le finnois n’est pas très répandu, il présente un bon nombre de variantes et de dialectes. Les principales variantes officielles sont au nombre de deux : la langue parlée (puhekieli) et la langue standard (yleiskieli). La langue standard est utilisée lors d’événements formels, dans les communications officielles, c’est la langue que l’on enseigne à l’école. La langue parlée est celle qui est utilisée de manière informelle (par exemple, à la télévision, à la radio ou pour discuter), elle ne cesse d’évoluer et de se simplifier.

DEMANDER UN

DEVIS

Veuillez remplir les champs du formulaire ci-dessous pour faire une demande de devis auprès de nos bureaux. Notre personnel sera ravi de répondre à votre demande dans les plus brefs délais.

Les champs marqués du symbole « * » sont obligatoires.

Drop a file here or click to upload Choisir le fichier
Maximum upload size: 67.11MB