Le persan : hier et aujourd’hui

Le persan est une langue indo-européenne appartenant à la branche des langues indo-iraniennes.

Son processus d’évolution est passé par trois étapes :

  • le vieux perse, qui est considéré comme l’une des langues les plus anciennes du monde (aux côtés du latin, du grec et du sanskrit). Il ne s’agissait pas d’une langue populaire, mais de la variation diastratique à travers laquelle s’exprimait l’aristocratie persane, notamment dans la cité impériale de Persépolis. C’était une langue syllabique avec un alphabet de 36 signes cunéiformes (voyelles, consommes et chiffres 1, 10 et 100 compris). Toutes ces caractéristiques nous sont parvenues grâce à Sir Henry Creswicke Rawlinson, le diplomate anglais qui en 1835 découvrit et déchiffra les inscriptions de Bisotoun, une sorte de pierre de Rosette du Moyen-Orient.
  • le moyen perse (248 av. J.-C. – 651 ap. J-C), qui descend directement du vieux perse. Cependant, celui-ci a été grandement simplifié, non seulement sur le plan morphologique et grammatical, mais aussi au niveau graphique, avec l’abandon des caractères cunéiformes au profit de ceux pahlavi, une forme particulière d’écriture dérivée de l’araméen. C’est au IVe siècle que le moyen perse ou pahlavi fut reconnu en tant que langue officielle de l’Empire sassanide et comme langue liturgique de la religion zoroastrienne, la religion la plus diffusée en Iran avant l’arrivée de l’Islam.
  • le persan moderne, qui est quant à lui apparu progressivement (au cours des deux siècles suivants) suite à la conquête arabe de la Perse. Bien qu’il ne présente aucune différence majeure, il est caractérisé par de nombreux emprunts à la langue arabe et par un alphabet perso-arabe.

Le persan moderne est la langue officielle de l’Iran, région correspondant à une partie de l’ancien empire Perse), de l’Afghanistan et du Tadjikistan, tandis qu’il est également parlé en Azerbaïdjan, en Russie, en Ouzbékistan ainsi que dans de nombreux pays du Golfe tels que le Bahreïn, l’Irak ou encore les Émirats arabes unis.

Un nombre important de locuteurs farsi s’est établi aux États-Unis, à la suite de la grande diaspora qui a concerné ces régions du Moyen-Orient.

Caractéristiques du persan moderne

Morphologie, grammaire et phonétique

L’alphabet du persan moderne correspond à l’alphabet arabe, avec toutefois quatre lettres supplémentaires : « p », « tch », « j » et « g » (dur). À l’inverse, 8 lettres de l’alphabet arabe ne trouvent pas d’équivalent dans des mots de pure origine persane. Comme dans la graphie arabe, seules les consonnes sont représentées par des graphèmes.

La grammaire du persan moderne est relativement simple et présente de nombreuses similarités avec celle du sanscrit. Voici quelques curiosités :

  • aucune distinction n’est faite pour les genres, tant pour les substantifs que pour les adjectifs ;
  • création de néologismes par juxtaposition de plusieurs morphèmes radicaux, comme en anglais et allemand ;
  • l’accent est souvent sur la dernière syllabe des mots, comme en français.

Variantes du persan

Le persan, également appelé farsi en Iran et Afghanistan, est parlé par 40 millions de personnes à travers le monde, dont 60 % en Iran. Le terme farsi, surtout utilisé en Iran et Afghanistan, est la version arabisée du mot « parsi » (l’alphabet arabe ne possède aucun symbole pour la lettre « p »). Il existe un autre nom : dari qui désigne le dialecte oriental du persan et représente, avec le hazaragi (parlé par une population du centre du pays), l’une des deux langues officielles de l’Afghanistan. Le hazaragi est la langue maternelle de 50 % de la population afghane et compte au total 14 millions de locuteurs auxquels s’ajoutent 2 autres millions au Pakistan.

Enfin, le tadjik est lui aussi considéré comme appartenant au groupe oriental du dialecte du perse, comme le dari, mais s’écrit avec l’alphabet cyrillique du fait d’une influence russe évidente.

Ces différents dialectes du persan moderne sont assez proches et sont en général intelligibles pour les locuteurs persans des différents pays de la région.

Traductions en persan

L’importance du perse et de ses dialectes, témoins d’une culture variée avec une histoire riche et mystérieuse, est toujours d’actualité. SMG Languages et ses nombreux traducteurs sont donc ravis de pouvoir vous offrir des prestations linguistiques et des traductions en persan.

DEMANDER UN

DEVIS

Veuillez remplir les champs du formulaire ci-dessous pour faire une demande de devis auprès de nos bureaux. Notre personnel sera ravi de répondre à votre demande dans les plus brefs délais.

Les champs marqués du symbole « * » sont obligatoires.

Drop a file here or click to upload Choose File
Maximum upload size: 67.11MB