Le thaï ou thaï siamois, parlé dans la péninsule indochinoise ainsi que dans le sud de la Chine appartient à la famille linguistique des tai-kadai (ou langues daïques). Ses 60 000 locuteurs se trouvent bien évidemment en Thaïlande, mais aussi en Birmanie, au Laos ainsi que dans le sud de la Chine et dans la région du nord du Vietnam. La compréhension mutuelle entre les locuteurs de thaïs différents est possible, mais difficile. Par exemple : le thaï le plus proche du siamois est le thaï birman, l’écriture entre ces deux langues étant quasiment identique en ce qu’elles dérivent toutes deux de l’alphabet khmer. En revanche, il est quasiment impossible pour un Thaïlandais de comprendre le thaï parlé dans les provinces du Guangxi et du Yunnan, en raison de la présence d’idéogrammes chinois.

Savez-vous pourquoi le thaï est également appelé « siamois » ? Son origine date de la fin du 12e siècle lorsque le territoire fut libéré des Khmères et qu’un État unitaire fut créé : le Royaume du Siam (appellation qui signifie « brun » ou « foncé »et que les Khmers attribuèrent aux populations venant du sud de la Chine en référence à leur couleur de peau). En effet, les chercheurs considèrent que les premiers Thaïs seraient arrivés du sud de la Chine, d’où l’influence de cette langue sur le siamois. Au 17e siècle, sous le règne du roi Naraï, la Thaïlande tissa de nombreuses relations commerciales avec les grandes puissances étrangères de l’époque, telles que l’Angleterre, les Pays-Bas et le Portugal. Au cours de la même période, le pays accueillit également des missionnaires français qui fondèrent un monastère dans lequel on enseignait le français et le latin. Ces présences étrangères ont sans nul doute eu des répercussions sur l’évolution du thaï.

Le thaï est la langue officielle de la Thaïlande, parlé par les organismes gouvernementaux, dans les écoles ainsi que dans la presse écrite. Mais d’autres thaïs subsistent et sont encore utilisés, on a ainsi la sous-division suivante :

  • Thaï du Nord-est (parlé par les Isan) ;
  • Thaï du Nord (parlé par les Muang) ;
  • Thaï du Sud (parlé par les Pak Tai).

Caractéristiques linguistiques

Le thaï est une langue complexe et difficile à apprendre surtout pour les Occidentaux pour de nombreuses raisons. Voyons ensemble ce qui caractérise la langue et l’écriture thaïe.

Tout comme de nombreuses langues asiatiques, le thaï est une langue tonale à 5 tons (haut, bas, montant, descendant et neutre). Avec une écriture codifiée en 1283, les Thaïs ont conservé l’alphabet khmer et l’ont adapté à leurs propres exigences linguistiques et orthographiques : celui-ci compte aujourd’hui pas moins de 44 consonnes, 23 diphtongues et triphtongues qui constituent des lettres à proprement dit et 9 voyelles qui peuvent être courtes ou longues… nous vous laissons imaginer la multitude de sonorités pouvant être reproduites ! De plus, les mots ne sont séparés par aucun signe de ponctuation (on a recours à l’espace uniquement pour indiquer la fin d’une phrase) et les majuscules et minuscules sont inexistantes, ce qui peut créer une certaine confusion et rendre la lecture difficile. La conjugaison des verbes est quant à elle beaucoup plus simple : en effet, le thaï est une langue isolante, ce qui signifie que les mots sont invariables. C’est ainsi que le verbe reste identique, indépendamment de la personne ou du temps employé : pour indiquer le présent ou le futur, il suffit d’ajouter une particule avant (futur) ou après le verbe (passé). Exemple :

Pom paï : je vais

Pom paï léo : je suis allé

Pom dja paï : j’irai

Le respect des formules de politesse est une qualité commune à de nombreuses cultures asiatiques et se reflète non seulement dans la gestuelle, mais également dans les termes et formules utilisés pour communiquer : le vocabulaire ne sera pas le même selon que l’on s’adresse à une personne plus âgée ou plus jeune que nous, à une personne occupant un rang social élevé ou inférieur. Chose encore plus surprenante, les hommes utilisent des termes différents de ceux utilisés par les femmes ; ainsi, les hommes terminent leur phrase par la particule « krap » alors que les femmes utilisent « ka ». Et ce n’est pas tout, il existe aussi une langue spéciale pour s’adresser à la famille royale : il s’agit du Rachasap, en vigueur depuis le 14e siècle, mais le roi actuel Bhumibol Adulyadej encourage l’utilisation du thaï standard, celui parlé par la majorité.

Un peu de thaï pour la route !

Voici quelques mots de thaï utilisés dans la vie de tous les jours pour faire bonne impression lors de votre passage en Thaïlande ou dans les autres pays énoncés plus haut :

  • khob khun (ขอบคุณครับ) : merci
  • mai ow (ไม่ครับ ขอบคุณ) : non, merci
  • chan maï kao djaï (ฉันไม่เข้าใจ) : je ne comprends pas
  • ka rou na (กรุณา) : s’il vous plaît

Thai ou tai ? Une querelle italienne

Avec une plus grande circulation de personnes, qui se déplacent pour le travail, pour les études ou pour les loisirs, le monde est devenu vraiment petit et des pays considérés comme inatteignables comme la Thaïlande, sont désormais nettement plus accessibles. Les voyages n’apportent pas seulement des marchandises et des relations commerciales, mais génèrent aussi de nouveaux mots : patate (quechua bata, arawak batata), zéro (arabe ṣift), balcon (lombard, balk). Des mots qui, en raison de leur nature d’unité communicative, doivent d’abord être articulées. C’est ainsi que notre vocabulaire s’est enrichi de mots tels que jogging, spaghetti et…Thaïlande !

  • Mais comment écrire un mot écrit dans un alphabet différent ? On a probablement tendance à transcrire les sons tels qu’ils se prononcent, selon le système phonétique et orthographique auquel nous sommes habitués. Pour cela, chaque langue dispose de plusieurs réalisations phonétiques et donc de plusieurs graphies pour des termes qui proviennent en réalité d’un seul et même mot (du nahuatl xictomatl en passant par l’espagnol mexicain moderne jitomate, on est arrivés à : esp. /tomáte/, fra. /tOmat/, ang. /təˈmɑː·təʊ/, sans parler du « pomodoro » italien qui est une toute autre histoire…).  Pour simplifier légèrement les choses, on peut dire qu’il existe principalement trois méthodes pour écrire un mot écrit dans un alphabet différent de la langue d’arrivée (celle qui reçoit le mot) : translittération, transcription et traduction. On parle de translittération lorsqu’on essaie de créer une équivalence entre des lettres, sans aucune prétention phonétique, on transcrit un mot lorsqu’on essaie de reproduire le son du mot d’origine en ayant recours à son propre alphabet ; on traduit lorsqu’on cherche une équivalence mot à mot. Le terme Thaïlande est riche d’une histoire linguistique hybride : ประเทศไทย, translittéré et transcrit Prathet Tai, traduit par État ou Terre de Tai puis devenu par dérivation Thaïlande (tout comme Groenland ou Finlande). Le choix de conserver le H renvoie à un critère phonétique qu’a notamment adopté de manière indirecte l’Académie de la Crusca, bien que le terme Tailandia soit courant. Les deux formes coexistent justement parce qu’à l’oral, le T et th ne sont pas des phonèmes, autrement dit, leur opposition est dépourvue de valeur distinctive, au contraire de c et p, dans /ka’ne/ e /pa’ne/. Ainsi, à moins que vous n’ayez besoin de l’écrire, à l’occasion d’un dîner ou d’un meeting en italien, personne ne saura si votre Tailandia est avec ou sans ce h de la discorde.

Studio Moretto Group et le thaï

Fort d’une longue et solide expérience dans la traduction et l’interprétation depuis et vers les langues asiatiques, comme le chinois, le japonais, le thaï et tant d’autres, Studio Moretto Group est à même de mettre à votre disposition des experts de la langue thaïe pour répondre à n’importe quelle exigence de communication : réunion de travail, conférence, négociation de contrats, etc. Pour toute demande de renseignement, n’hésitez pas à nous écrire ici.

DEMANDER UN

DEVIS

Veuillez remplir les champs du formulaire ci-dessous pour faire une demande de devis auprès de nos bureaux. Notre personnel sera ravi de répondre à votre demande dans les plus brefs délais.

Les champs marqués du symbole « * » sont obligatoires.

Drop a file here or click to upload Choose File
Maximum upload size: 67.11MB