Adaptation culturelle des textes pour les ex-républiques soviétiques avec des traductions de qualité en russe

Avant d’affronter une traduction en russe ou de la confier à un centre de traduction spécialisé, nous vous conseillons quelques astuces qui pourront améliorer considérablement l’efficacité communicative du texte traduit.
Nous rappelons tout d’abord qu’une traduction en russe pourra être lue par de nombreuses populations, même en dehors de Russie : en effet, la langue russe a été la langue passe-partout pour la communication entre les républiques de l’URSS, mais aussi entre la superpuissance soviétique et les nations étrangères qui partageaient sa politique. Par conséquent, elle est parlée aujourd’hui par 180 millions de personnes en tant que langue maternelle et par 120 autres millions de personnes pour qui il s’agit de la deuxième langue.
Nous faisons remarquer, en outre, que la population russophone réside désormais largement dans d’autres pays hors de la Fédération Russe et considère la langue et la culture russe comme un important élément d’agrégation et de consolation : de nombreuses entreprises confient en effet à notre centre linguistique la rédaction de traductions et d’adaptations culturelles pour l’ « ethnomarketing », c’est-à-dire pour communiquer avec les immigrés directement dans leur langue, en exploitant ainsi les énormes opportunités commerciales offertes par ce nouveau marché en croissance.
Traduire précisément un texte en russe, comme un site Internet ou un contrat juridique, n’est toutefois pas une mince affaire : même si les traducteurs russes sont monnaie courante, surtout sur Internet, la qualité des textes ne s’avère souvent pas satisfaisante et nous conseillons en conséquence d’adopter quelques précautions :
Le traducteur devrait provenir d’un pays où le russe est langue officielle et où il est utilisé quotidiennement (comme la Russie) ; si possible il devrait encore y résider, sans risquer de cette manière de perdre contact avec les évolutions de la langue et afin de la pratiquer. On relève, en effet, que la précision syntaxique et lexicale du russe dans les pays où il est utilisé plus ou moins occasionnellement lors d’évènements officiels (comme en Serbie, Hongrie ou Géorgie) est inférieure par rapport aux pays où le russe est parlé tout au long de la journée. En outre, de nombreuses de ces nations ont développé leurs propres variantes en termes de terminologie et constructions en langue russe, qui s’éloignent clairement du russe standard.
Chaque nation était spécialisée dans un secteur économique et cela se reflète dans les compétences des traducteurs russes. En fonction des Plans quinquennaux de développement, Moscou établissait quelles productions et quelles sciences devaient être développées dans chacune des nations de l’URSS. Par conséquent, il y a encore aujourd’hui des territoires dans lesquels, par exemple, il sera plus facile de trouver des traducteurs experts en matière de génie électronique plutôt que d’industrie minière.
Privilégier des traducteurs formés dans des universités reconnues et ouvertes aux échanges avec l’étranger. Les universités n’adhèrent que depuis peu aux programmes de stage et aux échanges culturels qui accélèrent la formation des nouveaux traducteurs, même si les étudiants de langue russe démontrent une réelle prédisposition aux langues étrangères, bien supérieure à celle de certains de leurs homologues du même âge et des autres nations.
Pour dialoguer avec les anciennes républiques soviétiques, il faut aujourd’hui une traduction dans les langues officielles des pays en question et souvent le russe ne suffit plus ou risque même d’être mal perçu. Il faut rappeler, en effet, que l’URSS comptait environ 120 langues parlées qui sont encore aujourd’hui existantes et qui sont souvent un motif d’orgueil pour les nouveaux États indépendants ; selon la nation à laquelle on s’adresse, il sera par conséquent judicieux de présenter les traductions officielles des textes techniques, scientifiques, juridiques et publicitaires directement dans des langues comme l’ukrainien, le kazakh, l’ouzbek, le kirghize, le biélorusse, l’azéri, le géorgien, le turkmène, le tadjik ou l’arménien.

Particularités de la traduction technique, juridique et publicitaire en russe

Traductions en cyrillique

L’alphabet cyrillique est l’alphabet utilisé dans la Fédération de Russie et dans certaines anciennes républiques soviétiques comme le Kirghizistan (d’autres pays comme le Turkménistan ont décidé d’adopter l’alphabet latin). Avant d’affronter ou de recevoir une traduction en russe, nous vous conseillons de préparer votre ordinateur à lire les polices cyrilliques, et éventuellement de nous contacter pour demander de l’aide.

La localisation des traductions russes

Une bonne traduction publicitaire en russe, comme un dépliant pour un salon, une brochure, une présentation d’entreprise ou un site web pour la Russie, demande une adaptation culturelle précise en fonction des conventions socio-économiques du pays auquel vous vous adressez. En plus des profondes différences existantes entre Orient et Occident dans la perception de l’esthétique et de la fonctionnalité, que nous retrouvons aujourd’hui dans le marché du luxe, une traduction professionnelle en russe doit tenir compte de nombreuses autres différences moins évidentes, dictées par exemple par les nouvelles hiérarchies et par les ambitions sociales imposées après la chute du mur de Berlin.

Traduction de textes techniques pour la Russie

Cela fait plusieurs dizaines d’années que Studio Moretto Group effectue des traductions en russe, notamment dans les secteurs des mines, de l’électronique, de la mécanique et de la construction. Ci-dessous, nos spécialisations linguistiques :
• Traduction vers le russe de dessins techniques directement sous AutoCad.
• Traduction d’appels d’offres, de cahiers des charges, de règlements et de normes techniques du russe en italien, anglais, allemand, français et espagnol.
• Traduction russe directement avec des logiciels de PAO (InDesign, FrameMaker, PageMaker, CorelDRAW, etc.) : le meilleur moyen pour recevoir des textes déjà traduits et mis en page des manuels d’installation, de fonctionnement et de maintenance, des guides techniques, des listings, des catalogues, des manuels pour la sécurité et des certificats de conformité.
• Sous-titrage, voix hors champ et doublage en russe de vidéos pour la formation du personnel ou de présentations d’entreprise.

Traductions juridiques et économiques certifiées pour la Russie et les autres pays russophones

Service de traduction spécialisée conforme UNI EN 15.038 et ISO 17.100, effectué et vérifié par un personnel de langue maternelle spécialisé. La confidentialité des données est garantie par les procédures spéciales que nous avons développées en tant que traducteurs officiels de la Défense, d’Autorités de Justice et de différents organismes de l’Administration Publique.

Interprètes russes pour négociations, conférences et rencontres techniques

Studio Moretto Group met à disposition de ses clients un service d’interprétariat de qualité élevée. L’assistance linguistique est disponible en simultané, consécutif et chuchoté, fournie par des interprètes russes professionnels disponibles principalement en : Autriche, Belgique, Biélorussie, France, Allemagne, Angleterre, Italie, Pays-Bas, Russie, Espagne, Suède, Suisse, Ukraine et USA.

Certains de nos interprètes ont une expérience personnelle dans le traitement des pratiques administratives auprès des services publics locaux ou ont développé des compétences technico-commerciales importantes dans la négociation d’affaires ou dans la traduction orale spécialisée.

DEMANDER UN

DEVIS

Veuillez remplir les champs du formulaire ci-dessous pour faire une demande de devis auprès de nos bureaux. Notre personnel sera ravi de répondre à votre demande dans les plus brefs délais.

Les champs marqués du symbole « * » sont obligatoires.

Drop a file here or click to upload Choose File
Maximum upload size: 67.11MB