Naver (du verbe « naviguer ») voit le jour en 1999 grâce à un groupe d’ex-salariés Samsung et représente le moteur de recherche le plus populaire en Corée du Sud, avec environ 70 % de parts de marché devançant ainsi le moteur de recherche le plus utilisé au monde, Google. Ce pourcentage est supérieur à celui de Google aux États-Unis.

Attention donc si vous vous apprêtez à débarquer en Corée du Sud ! La stratégie SEO que vous avez utilisée jusqu’à présent pour pénétrer d’autres marchés internationaux pourrait vous réserver de mauvaises surprises. En effet, l’unique point commun avec Google est le fond blanc de la page d’accueil.

Voyons à présent les principales caractéristiques et différences avec « Big G ». Lors d’une recherche sur Naver, on se trouve face à un ordre de résultats fondé d’abord sur les liens publicitaires payés (Paid Ads), les contenus des réseaux sociaux et ceux générés par les utilisateurs sur les blogs et autres. S’affichent ensuite les répertoires, les pages de la section actualités relatives à la recherche effectuée, les articles universitaires, livres associés puis, les images, vidéos, magasins et lieux rattachés aux mots-clés saisis.

À l’inverse de Google, les résultats ne sont ni homogènes ni organiques.

Il arrive très souvent que Naver publie ses propres contenus, issus de ses archives, pour garder le plus longtemps possible les utilisateurs sur ses plateformes. Naver « dialogue » avec les internautes et cherche à créer de l’engagement. Sur ce point, l’une des méthodes les plus appréciées a été la création de Naver Cafe, une page sur laquelle les utilisateurs Naver enregistrés peuvent créer gratuitement leur café personnalisé.

Par ailleurs, en Corée, les multinationales et les entreprises sont sollicitées pour collaborer et entrer en contact avec les cafés les plus influents. Ces derniers, afin d’atteindre un positionnement important, organisent des loteries et offrent des réductions, bons, etc. pour augmenter le nombres de fans et de  followers sur leur page. Bien évidemment, les meilleurs cafés sont les premiers à s’afficher dans le le SERP de Naver.

Il est donc essentiel d’investir du temps et des moyens pour construire et constituer son propre Naver Cafe, en l’accompagnant d’un profil intéressant.

Optimisez votre Naver Cafe en suivant ces étapes faciles :

  1. Misez sur le nombre de membres ;
  2. Restez actif, créez, partagez et publiez des contenus ;
  3. Soyez constants ;
  4. Le nombre de commentaires, partages et suggestions de votre page attirent Naver sur votre café ;
  5. Misez sur des mots-clés, titres et descriptions efficaces ;
  6. Utilisez des vidéos et images qui augmenteront vos interactions ;
  7. Écrivez en coréen ;
  8. Ne publiez pas des contenus dupliqués ;
  9. Créez votre blog ;
  10. Créez votre page Facebook. En Corée, 80 % des utilisateurs possèdent leur propre compte.

POURQUOI GOOGLE NE FAIT PAS MOUCHE EN CORÉE

Google représente actuellement 83 % des recherches effectuées dans le monde entier. Mais ce superpouvoir ne parvient pas à s’imposer sur la « vie virtuelle » du sud de la Corée.

Malgré une position dominante, Never ne donne pas assez de visibilité aux sites Internet du pays. Pour des raisons de sécurité, les webmasters bloquent souvent les moteurs de recherche tels que Google. Ces actions, qui empêchent un pays d’accéder au web ouvert, sont considérées par certains comme étant très dangereuses car elles risquent de provoquer l’isolement de ce dernier.

Mais ce n’est pas l’avis de tout le monde : en effet, Naver semble prendre l’avantage sur Google sur quelques aspects, parmi lesquels :

  • En 2002, Naver a introduit « Knowledge In», le précurseur de Yahoo!Answer ;
  • Naver a commencé bien avant Google à fournir une vaste gamme de résultats diversifiés de recherche.

DIFFÉRENCES AVEC GOOGLE

Naver a l’apparence d’un moteur de recherche « plus humain » : parmi les premiers résultats proposés dans une recherche, les publicités payées sont immédiatement suivies d’informations créées directement par les internautes au sein de blogs et pages web personnelles.

En plus, l’algorithme de Naver est construit autour de la langue coréenne. Cela garantit la plupart du temps des résultats plus significatifs, pertinents et approfondis par rapport à Google.

La seule critique pouvant être formulée à l’encontre de Naver pourrait porter sur sa capacité d’acquisition et d’indexation des données, moins habile que Google.

Grâce à cette indexation, les webmasters ne s’inquiètent pas des questions de confidentialité, sachant que Naver même n’indexe pas certaines informations et se protège justement, en empêchant Google d’acquérir ses sites.

Les indices de Google sont nettement plus nombreux que ceux de Naver qui sont toutefois plus réels et plus concrets.

AUTRES CURIOSITÉS INTÉRESSANTES SUR NAVER

En plus d’être un moteur de recherche et un portail sur lequel publier des annonces publicitaires pour rendre plus visible son entreprise, Naver est associé à d’autres sites intéressants qui permettent aux webmasters de « surfer parmi les utilisateurs et les visiteurs » afin d’analyser la psychologie du comportement des consommateurs et de recueillir des informations sur leurs préférences et leurs goûts.

En voici quelques-uns :

  • naver.com, qui permet de personnaliser son expérience ;
  • naver.com, entièrement dédié aux enfants ;
  • me2day, un portail de microblogging ;
  • com, le site de jeux vidéo le plus influent.

Si avez l’intention de faire du SEO en Russie, venez lire notre article sur Yandex, le moteur le recherche le plus utilisé chez les russophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *