Blog

Déplacements à l’étranger : les meilleures spécialités culinaires

La gastronomie est un sujet que nous avions abordé il y a quelque temps sur ce blog. Nous souhaitons aujourd’hui être votre guide culinaire lors de vos déplacements à l’étranger. Nous avons sélectionné dans cet article les principaux partenaires commerciaux de la France.

Commençons tout d’abord par le pays le plus proche de la France sur le plan géographique : l’Italie. Ce n’est pas une nouveauté, la gastronomie italienne s’exporte de manière considérable à l’étranger. S’il s’avère que vous devez rendre visite à l’un de vos collaborateurs situé dans le Nord de l’Italie, nous vous suggérons de goûter au célèbre risotto pouvant être à base de plusieurs riz : arborio, vialone, carnaroli. N’hésitez pas non plus à commander un risotto alla milanese, vous serez séduits par la saveur du safran. En ce qui concerne les plats de résistance, nous vous conseillons bien évidemment les délicieuses pâtes que vous retrouverez sous une déclinaison infinie de sauces et de jus (citron, carbonara, moules et crevettes, petits pois, etc). Ne manquez pas non plus les cannelloni, la polenta ou encore les crêpes italiennes appelées crespelle. Pour accompagner ces mets exquis, rien de mieux que les vins italiens de renommée internationale : Valpolicella, Bardolino, Moscato d’Asti, Prosecco…

Dirigeons-nous à présent vers le sud-ouest de la France pour survoler les tables espagnoles. En visite dans la péninsule ibérique, vous comprendrez vite que le repas du midi se prend vers 14-15 h et le dîner aux alentours de 22 h. En guise d’amuse-bouches, il vous faudra bien sûr savourer les tapas qui sont bien plus que des apéritifs puisqu’a même été créé le verbe tapear et signifie « prendre un repas à base de tapas ». À noter qu’au Pays Basque, ces derniers sont appelés pinchos ou pintxos. Outre la paëlla, plat typique de la cuisine espagnole, la morue à l’ail ou « Ajoarriero » se laisse bien manger parfois accompagnée de pommes de terre. Pour le dessert, essayez les churros à tremper dans du chocolat fondu…vos babines ne s’en remettront pas ! Le tocino de cielo est un flanc à base de jaune d’œuf et de sirop typique de l’Andalousie et présente une couleur plus prononcée que le flanc espagnol.

Remontons à présent plus au nord pour se rendre en Belgique où vous aurez la chance de déguster le faisan à la brabançonne, c’est-à-dire un faisan accompagné de « chicons », des endives, mais aussi la poularde de Bruxelles et les délicieux spéculos, des biscuits à la cannelle et aux épices… un véritable florilège qui régalera votre palais !

En tant que pays limitrophe avec la Belgique, on retrouve l’Allemagne qui, en dépit des apparences, renferme une gastronomie riche et variée à ne pas manquer. En effet, les aliments phare de la cuisine allemande sont la saucisse, les pommes de terre, le porc et la bière. Les restaurants traditionnels, les Kneipe, proposent 1500 variétés de saucisses parmi lesquelles la Currywurst de Berlin, une saucisse agrémentée d’une sauce curry dont le succès remarquable a conduit à la création d’un musée dédié à cette composante de la cuisine allemande, mais aussi la Weisswurst munichoise qui se mange généralement au petit-déjeuner, un type de boudin blanc accompagné d’une moutarde sucrée. La région de Kassel offre la Leberwurst, une saucisse au foie.

Traversons la Manche pour vous donner un aperçu des meilleures spécialités culinaires anglaises. Vous partez en voyage d’affaires pour l’Angleterre ? Il faut faudra absolument goûter les fish and chips : il s’agit de poisson frit accompagné de frites, les Anglais en raffolent ! À l’heure du thé, vous pourrez déguster comme la plupart des Britanniques un sandwich aux concombres. Ensuite, place au Yorkshire Pudding qui se marie parfaitement avec un rôti de bœuf du poulet ou n’importe quel autre plat en sauce. En dessert, le crumble aux fruits ne saurait vous laisser de marbre, les plus curieux pourront tenter la fameuse « Jelly », ce dessert à base de gélatine.

Nous souhaiterions terminer ce petit tour gastronomique avec la Russie pour vous indiquer les spécialités à déguster sans modération ! Vous aurez le plaisir de connaître les Polmini, ce sont des raviolis dont la pâte s’avère être plus légère que les nôtres, ils sont cuits dans l’eau et fourrés à la viande de mouton, bœuf, et porc. On les retrouve cuits ou frits assortis d’une crème fraîche. Si vous êtes un grand amateur de soupes, la Russie deviendra bel et bien un paradis pour vous. Notons à titre d’exemple le Borshch, un bouillon consistant de betteraves et de chou, le Chtchi, un bouillon gras et aigre à base de viande, de poissons et de champignons auxquels on ajoute parfois des charcuteries, ou encore l’Oukha, un bouillon de poissons frais. La salade Seliodka pod chouboy qui signifie « hareng sous son manteau », un manteau constitué de betteraves, carottes rapées, pommes de terre coupées en dés et de la mayonnaise. Petite mise en garde : si vous lisez sur les cartes de menu la mention « viniegret », il ne s’agit pas d’une vinaigrette mais d’une salade de betteraves et de pommes de terre. Pour le dessert, sachez que les canneberges enrobés de sucre glace sont en vogue, mais se retrouvent également sous forme de thé et de crème de canneberge.

Ne manquez pas nos prochains articles sur les cuisines du monde entier !

Originally posted 2014-04-17 10:00:32.

Post A Comment